Feuille de route économie circulaire, une démarche participative pour changer de modèle

Leave a Comment

La feuille de route économie circulaire : un objectif national, une démarche collective

Avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015, la France s’est fixé des objectifs ambitieux pour engager la transition vers une économie circulaire. Afin de passer à l’action et définir les mesures concrètes qui permettront d’atteindre ces objectifs, une feuille de route économie circulaire doit être élaborée avant la fin du premier trimestre 2018. Sa mise au point va associer toutes les parties prenantes ainsi que le public, via une consultation en ligne.

Se donner les moyens de nos ambitions pour l’économie circulaire

La feuille de route économie circulaire s’inscrit dans le Plan climat et doit permettre à la France d’atteindre les objectifs de transition vers une économie circulaire fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Pour cela elle doit apporter des solutions opérationnelles à plusieurs défis : comment produire avec moins de ressources ? Comment consommer mieux ? Comment recycler mieux ?

L’élaboration de la feuille de route économie circulaire va être l’occasion de mobiliser l’ensemble des acteurs – entreprises, collectivités, citoyens – pour lancer la dynamique de l’économie circulaire à plus grande échelle dans notre pays et signifier auprès du grand public le basculement vers une économie écologique innovante, sobre en ressources mais riche en emplois et favorisant la cohésion sociale où chacun a un rôle à jouer.

L’élaboration de la feuille de route vise à permettre à l’ensemble des acteurs d’apporter leur contribution, sans oublier le grand public.

Une consultation en ligne ouverte à tous

Le public est invité à s’exprimer en formulant ses propositions via le site internet dédié dans la rubrique « participer », après inscription sur la plateforme. La consultation en ligne est ouverte du 30 octobre au 6 décembre 2017.

La consultation du public s’organise autour de 5 grands thèmes de réflexion :

  • Consommation durable : agir sur la demande et le comportement du consommateur
  • Gestion des déchets : mieux trier pour mieux recycler
  • Production durable : limiter l’impact environnemental des produits
  • Mobilisation des acteurs : mettre en œuvre des leviers d’action en transverse
  • Cadre financier  : quels soutiens et incitations financiers pour favoriser la transition vers l’économie circulaire ?

Un comité de pilotage et des ateliers de travail

Les parties prenantes institutionnelles – élus, professionnels, associations de protection de l’environnement et de consommateurs, administrations de l’État, établissements publics … – sont associées à la concertation à travers :

  • un comité de pilotage qui se réunit sous l’égide du ministre de la transition écologique et solidaire ;
  • des ateliers de travail thématiques où seront abordés les sujets clés de la feuille de route : déployer l’économie circulaire dans les territoires ; viser 100 % de plastiques recyclés en 2025 ; production et consommation durable ; outils économiques.

Des ambassadeurs auprès du grand public

Un panel de 9 « ambassadeurs de l’économie circulaire », personnalités engagées dans cette thématique, est investi d’une mission de pédagogie, de promotion de l’économie circulaire auprès du grand public, et de mobilisation des acteurs. Il apporte son soutien et participe à l’animation de la concertation (ateliers thématiques). Il peut contribuer à alimenter la feuille de route par ses préconisations.

Les ambassadeurs de l’économie circulaire :

  • Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de l’innovation sociale
  • Matthieu Orphelin, député de Maine-et-Loire
  • Emmanuel Faber, directeur général de Danone
  • Michel Kempinski, président de Plastic Omnium Environnement
  • Ellen Mac Arthur, ancienne navigatrice et fondatrice de la Fondation Ellen Mac Arthur pour l’économie circulaire
  • Nathalie Boyer, déléguée générale de Orée
  • Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France
  • Pascale Ghio, directrice générale de Nouvelle Attitude
  • Claire Tournefier-Droual, directrice de l’association Rejoué

Des événements participatifs

Pour renforcer la dimension participative de l’élaboration de la feuille de route, plusieurs événements seront organisés début de 2018 (barcamp, data session, atelier de design de service) et un hackathon après la sortie de la feuille de route de l’économie circulaire.

Des travaux prévus sur 5 mois

Annoncée par Brune Poirson lors des assises des déchets le 28 septembre à Nantes, l’élaboration de la feuille de route économie circulaire va s’étaler sur 5 mois pour une publication de la feuille de route au 1er mars 2018.

Calendrier :

1ère étape : Lancement des travaux – consultation du public en ligne – novembre 2017
2ème étape : Synthèse des contributions – mise au point d’un premier projet de feuille de route – décembre 2017
3ème étape : Consultation du public sur le projet de feuille de route – janvier/février 2018
4ème étape : Publication de la feuille de route économie circulaire – mars 2018

Leave a Comment